AFROPEA NOMADE

Afropea Station 2 : Marseille La Savine

Meetings and Exchanges Performance

Cité
La Savine
13015 Marseille
France

Gratuit et en plein air

Marseille, quartier de la Savine, en partenariat avec le Centre social de la Savine et la Sound Musical School B Vice. Achille Mbembe y proposera Les Grins du Commerce, espace de discussion collectifs associant tout public et penseur.e.s africain.e.s et de la diaspora.
Fabien-Aissa Busetta et Valérie Trebor de la Compagnie Organon Art Cie Théâtre Documentaire, proposeront la performance Rendez-nous Shakespeare, promis on ne réclamera plus rien après !
Autre création : Le chorégraphe ivoirien Massidi Adiatou, le metteur en scène Aboubacari Oumarou dit Béto et le slammeur Mba Soly présenteront Kwassa Kwassa une création où ils dirigeront des jeunes d’Elbeuf.
Dans Déraciné, un voyage accidentel, Sharon Tulloch proposera une lecture musicale rythmée par des notes de contrebasse. L’évenement se terminera en musique avec Erika Nomeni aka DJ WAKA.

Participant•es au projet :  Massidi Adiatou (Côte d'ivoire) - Achille Mbembe (Cameroun/Afrique du Sud) - Aboubacari Oumarou dit Béto (Niger) - Mbaé Mohamed dit Soly (Madagascar/Comores/France) - Sharon Tulloch (Royaume-Uni) - Erika Nomeni - Fabien-Aissa Busetta (France) - Valérie Trebor (France) - Gauz (Côte d’Ivoire) - Maboula Soumahoro (Côte d’Ivoire) - Joseph Tonda (Gabon/Congo)

Rendez-nous Shakespeare, promis on ne réclamera plus rien après ! Compagnie Organon Art Cie Théâtre Documentaire
« Quel est le poids des fictions sur la construction de nos identités ?
Quel point commun y a-t-il entre le Général Kadhafi et les générations identitaires ?
Quelles routes William Shakespeare et la pâte feuilletée auraient-ils empruntées conjointement ?
Au cours de cette performance, la figure de Shakespeare alliée à celle des croissants va m’aider à démontrer de quels mille-feuilles nos identités sont faites ; avec l’aide du poète, d’un peu d’eau, de farine et de beurre, je vous propose de renverser, le temps d’une conférence poétique la carte de la Méditerranée. » Fabien-Aïssa Busetta
• Samedi 25 septembre à 16H00

LES GRINS DU COMMERCE
Grin : (Mali) Groupe informel de jeunes qui se réunissent quotidiennement (typiquement autour du thé).
Le grin au Mali est un lieu de rencontre, de distraction, d’échanges, là où les jeunes de même génération et même les adultes, se réunissent autour du thé.
Espace de rencontre et de pensée avec : Gauz, Achille Mbembe et Maboula Soumahoro
• Samedi 25 septembre à 17H00

Déraciné, un voyage accidentel
C’est ainsi que commence le délogement de Sharon Tulloch, et ceux des 5000 personnes qui ont été délogées à Marseille depuis le drame de la rue d’Aubagne le 5 novembre 2018. Couvrant une période de plus de 900 jours d’errance, elle raconte son quotidien et ceux de ses compagnons d’infortune rencontrés dans les hôtels, les lieux neutres ou les logements provisoires. Elle souligne les vies accidentelles de cette population souffrant d’un sentiment d’abandon, de la discrimination, de l’injustice, des préjugés, en somme l’exclusion.
Aux mots “délogement” et “délogés”, Sharon Tulloch préfère ‘Déracinement’ et ‘Les Déracinés’.
Le déracinement évoque chez elle non seulement la perte d’un chez soi, mais aussi la perte de soi. Issue d’une descendance afro-jamaicaine, sud américaine et, anglaise, la notion de dédoublement et la perte d’identité qui peuvent s’ensuivre, sont des questions qui la préoccupent depuis longtemps, mais encore plus depuis ce drame personnel et collectif.
Le format de lecture musicale de ce projet interdisciplinaire, rythmé par les notes du contrebassiste.
• Samedi 25 septembre à 19H00

KWASSA KWASSA
Soly, Marseillais originaire des Comores et de Madagascar, poète, slameur et directeur de la Sound Musical School B. Vice et Nissou, musicien, créeront sous la direction du metteur en scène nigérien Oumarou Aboubacari Bétodji, dit Béto une lecture musicale sur le drame des Comoriens qui font naufrage en tentant de rejoindre Mayotte.
Spectacle chorégraphié par Massidi Adiatou (compagnie N’SOLEH) avec la participation de danseur.seuse.s elbeuvien.ne.s.
• Samedi 25 septembre à 20H30

WAKA
Erika Nomeni, femme noire et queer, est beatmakeuse, rappeuse, DJ (DJ WAKA), écrivaine et cofondatrice des festivals UMOJA et INTERSECTIONS! Influencée par les musiques noires essentiellement (afro-fusion), on la retrouve aussi bien sur les scènes underground, que sur des scènes nationales et internationales.
• Samedi 25 septembre à 22H00
 

À propos des partenaires africains : 

Figure de la danse contemporaine urbaine ivoirienne et plus largement africaine, Massidi Adiatou dirige depuis plus de vingt ans la compagnie N’Soleh. Il est également styliste et collabore avec de nombreux artistes du monde entier. Son dernier spectacle « Faro-Faro » croise acrobatie et virtuosité des danses de rues ivoiriennes.

Aboubacari Oumarou dit Béto, comédien et metteur en scène, directeur artistique d'Arène Théâtre et du Festival Emergence, est nigérien. Il s’inscrit dans l’héritage du dramaturge Alfred Dogbé, son mentor qui l’a dirigé dans le solo « Tiens bon Bonkano » au début des années 2000. Son travail, populaire, traite de l’actualité de son pays et plus largement de l’espace sahélien.

Achille Mbembe est un philosophe camerounais, théoricien du post-colonialisme, politologue, historien et enseignant universitaire. Il est actuellement membre de l'équipe du Wits Institute for Social & Economic Research (WISER), de l'université du Witwatersrand de Johannesbourg (Afrique du Sud). Ses principaux centres d'intérêt sont l'histoire de l'Afrique, la politique africaine et les sciences sociales.

Site internet 

À propos LA PART DU PAUVRE / NANA TRIBAN / Festival Afropea (Nomade)

Fondée en 2000 à Marseille par la metteure en scène Eva Doumbia, la Compagnie La Part du Pauvre/Nana Triban oeuvre à la construction d’un théâtre qui prenne en compte la diversité des récits de France et du monde. Depuis 2019 elle est installée au Théâtre des Bains Douches à Elbeuf (Normandie). Eva Doumbia fonde en 2016 le festival Massilia Afropéa qui pour sa troisième édition devient Afropea (Nomade). L’événement commencera en décembre à Elbeuf, et se déclinera tout au long de l’année.
Site internet

Opening hours

Gratuit et en plein air

Sponsored by

  • République Française
  • Institut Français
  • Agence Française de développement
  • Conseil présidentiel pour l'Afrique