Capture d’écran 2021-09-27 à 10.46.06.png

Haute école des arts du Rhin (HEAR) - Saison Africa2020 Focus

Workshop Meetings and Exchanges Exhibition Literature and debate
-

HEAR
1 rue de l'Académie
67000 Strasbourg
France

La saison Africa2020 est une occasion pour la Haute école des arts du Rhin de réaffirmer la place donnée au continent africain dans son projet d’établissement. Du 27 au 29 septembre 2021, elle invite artistes et penseurs travaillant sur les Afriques à faire la part belle au débat d’idées et à la formation. Leur éclairage donnera ainsi des clés aux enseignants, étudiants et personnels pour appréhender autrement le continent.
Au cœur d’Afriques : indisciplines, intersections, interfaces, l’art et l’engagement politique, la circulation des personnes et des œuvres, la restitution du patrimoine africain par les musées européens, feront l’objet de rencontres-débats et de workshops animés par des artistes et des intellectuels africains et européens ainsi que par des enseignants de l’école.
La rue, le musée et l’école d’art seront mis en perspective comme autant de lieux de transmission, de désobéissance, de croisements et de jonctions nécessaires à la compréhension d’un monde globalisé.

Au programme 

Conférence d’ouverture « Parcours et imaginaires diasporiques »
Lundi 27 septembre 2021, de 14h30 à 17h15

• Maboula Soumahoro
Née à Paris en 1976 de parents ivoiriens, cette universitaire angliciste enseignant à la faculté de lettres de Tours a dû passer par les États-Unis pour mieux appréhender son identité noire et afropéenne. Pendant dix ans, d’abord comme étudiante puis comme enseignante, elle y a côtoyé les penseurs et les idées qui lui manquaient en France pour comprendre le sens et l’importance de son identité noire, en être fière et pouvoir la revendiquer.
Modération : Valérie Bisson

• Silvia Franceschini
Silvia Franceschini est une curatrice et chercheuse qui travaille dans les domaines des arts visuels, du design et de l’architecture. Elle est conservatrice à la Z33 — House for Contemporary Art, Hasselt, Belgique où elle a conçu l’exposition « Le Déracinement" sur les imaginaires diasporiques. »

Cette conférence d’ouverture est ouverte aux enseignants, étudiants, diplômés, personnel administratif et public extérieur. Entrée gratuite, dans la limite des places disponibles.
Inscription à la Conférence d'ouverture - Parcours et imaginaires diasporiques

 

Table-Ronde : "Circulation des œuvres et des personnes"
Mardi 28 septembre 2021, de 9h à 11h15

Kinshasa-Strasbourg-Kinshasa – Témoignages
Retour sur un partenariat singulier et son impact aujourd’hui sur les scènes artistiques à Kinshasa et à Strasbourg.
Intervenants : artistes kinois diplômés de l’Académie des Beaux-Arts de Kinshasa et de la HEAR (alors Arts décoratifs de Starsbourg): Mega Mingiedi Tunga, Arno Mbompere et Cédric Nzolo.

• Henri Kalama Akulez – Témoignage (en visioconférence)
Son travail est nourri de ses nombreux voyages en Afrique, en Asie et en Europe. Citoyen du monde, il entend faire évoluer certains stéréotypes dans ce qui est généralement considéré comme un art « africain ».
Intervenant : Henri Kalama Akulez, Directeur de l’Académie des beaux-arts de Kinshasa, artiste-peintre.

• Atelier de Scénographie /SCU2/ Play>Urban / Festivals – Présentation, restitution
Play>Urban est un programme de recherche autour d’enjeux de création dans l’espace urbain, dans diverses villes de par le monde, porté par l’Atelier de scénographie à la HEAR associant étudiant.es, artistes, chercheur·ses, enseignant.es, activistes. Play>Urban est aussi une revue dont le n°3 à paraître, reviendra à voix multiples sur quatre festivals où les étudiant.es et enseignant.es artistes-scénographes de l’atelier sont intervenu.es : Ouagadougou [Les Récréatrales], Conakry [L’Univers des Mots], Bamako [Les Praticables], et Port au Prince [Festival Quatre Chemins].
Intervenant•es : Jean-Christophe Lanquetin , François Duconseille – enseignants artistes, scénographes ; Charlotte Humbert, Estelle Duriez et Nathania Périclès (artistes scénographes diplômées DNSEP/Master scénographie) et Paulin Ouedraogo (régisseur du festival Les Récéatrales à Ouagadougou).

• Another Road Map School – Présentation, discussion (en visioconférence – sous réserve)
David Andrew, responsable du département des arts visuels à la Witswatersrand School of Arts de Johannesburg travaille sur l’évolution de l’enseignement artistique en Afrique Australe. Il est l’un des acteurs du projet de recherche international « Another Road Map School » et a participé à la deuxième conférence régionale du NEPAD sur l’éducation artistique en Afrique au Caire, Egypte, en mai 2017. Il nous présente l’actualité des recherches sur le sujet.

• Projet Wax de l’option Design textile – Restitution
Restitution d’une année pédagogique thématique : analyse critique d’un phénomène de mode au carrefour de trois continents – l’Asie, l’Afrique et l’Europe. Les étudiant.es ont travaillé sur les circuits de production du Wax et appréhendé la place de l’interculturalité dans l’économie et le marketing.
Intervenant.es : Christelle Le Déan, enseignante et des étudiant.e.s de l’option Design Textile.

Participant•es au projet :  Mega Mingiedi Tunga (RDC) - Arno Mbompere (RDC) - Cédric Nzolo (RDC) - Paulin Ouedraogo (Burkina Faso/France) - Charlotte Humbert, Estelle Duriez et Nathania Périclès - Christelle Le Déan (France) - David Andrew (Afrique du Sud) - Etienne Minoungou (Burkina Faso) - François Duconseille (France) - Henri Kalama Akulez (RDC) - Jean-Christophe Lanquetin (France)

Gratuit, dans la limite des places disponibles – sur inscription : https://www.weezevent.com/circulation-des-oeuvres-et-des-personnes

 

Workshops
Ateliers sur 2 jours, Mardi 28 et mercredi 29 septembre 2021, de 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h.

Des ateliers de pratique artistique sont proposés aux étudiant.es et diplômé·es de l’école.

• Tout est vivant, y compris l’objet
Tout objet, selon le regard que vous portez sur lui, peut être plus qu’une chose. Vous est-il déjà arrivé de parler à un objet ? Cet atelier invite à une réflexion sur l’objet par une approche sensible de sa création : quelle intention esthétique selon l’aire géographique ou culturelle ? Quelle charge symbolique, magique ou sacrée je lui prête ? – Intervenant : Christian Botalé, artiste-performeur, (Kinshasa, Strasbourg).

• La transe dans la performance
Comment rencontrer son corps ? Comment l’utiliser dans une performance : les actes, les mouvements, les gestes. Comment transcender son corps ? Comment atteindre, par son subconscient, le monde sacré, la spiritualité et l’extase ? Corps rituel, corps installation, cet atelier a pour but d’apporter une lumière sur la performance en questionnant la relation qu’on peut avoir avec son côté « rituel », sacré et spirituel, en utilisant le vocabulaire corporel du rituel. – Intervenant : Androa Mindre Kolo, artiste, plasticien, performeur et danseur (Kinshasa, Strasbourg).

• Coiffes et coiffures
Le workshop débutera par un questionnaire adressé à chaque étudiant : Qu’est-ce que vous pensez de la pratique du défrisage des cheveux crépus ? Comment entretenez-vous vos cheveux ? Les cheveux sont-ils associés à la coquetterie ? Est-que la coiffure et le cheveu peuvent-être des motifs de discrimination dans notre société actuelle ? Est-ce qu’en tant que futur artiste, vous pensez qu’il faut se créer une identité visuelle par la coiffure ? Est-ce que votre entourage trouve que les étudiants en école d’Art ont un look de cheveu spécial ? Allez-vous dans les salons de coiffure Afro ? Pourquoi ?Les différentes réponses seront présentées sous la forme d’enregistrements audios ou vidéos. Ces réponses pourront si des étudiants faire l’objet d’œuvres plastiques. – Intervenant : Yannick Luzuaki, artiste plasticien

• Sept fois la langue, atelier d’écriture et lecture-performance
Une déclamation… Un souffle. Naturel. Soupir ou l’air qu’on pompe, celui des ailes qui tracent le ciel d’une poésie de hautes altitudes. Un son. Peu importe. Le premier à traverser l’ouïe. Une voix. La matière. Le corps. Une autre matière. Un tic. Qu’importe. Un réflexe. A fabriquer. Un objet. A détourner. Un mot. Une généalogie en chapelet. Mots du commencement. Mots d’ensemble et de la particule. Mots de la fin. Du bruit, sont nés les mots. Les mots sont aussi ces objets de corps, des corps bruyants de souvenirs et de futur. La chorale des voix intérieures. Puis les corps composent des bruits et des mots qui répondent en écho. Et s’en vont ailleurs. Petit à petit c’est ainsi que tout se lie et que résonne avec la langue qui raconte, puis qui conte et dévoile, les objets, la poésie et nous-même. – Intervenant : Vhan Olsen Dombo, artiste – performeur (Kinshasa, Strasbourg)

• Workshop avec Mega Mingiedi Tunga à l’occasion de son exposition Année Zéro

Ateliers de pratique artistique sont proposés aux étudiant.es et diplômé·es de l’école. Sur inscription.

 

Les Rencontres "Utopies Prophétiques"

« Pour moi, on n’est écrivain qu’à condition d’être poète ». Les mots sont de Sony Labou Tansi, auteur, penseur, prophète. Et l’anthropologue Patrice Yengo, en écho, de poursuivre : « Peut-on sérieusement être poète au Congo sans être prophète ? ». Les rencontres Utopies prophétiques interrogent : être poète – sérieusement poète – aujourd’hui sans être également prophète, est-ce possible ?
Programme proposé par les chercheuses Dominique Malaquais et Julie Peghini.

• Mardi 28 septembre
LE MATIN
• Afrodystopies – Conférence
Le continent noir n’existe pas. Il est une Afrodystopie créée par le rêve d’autrui. Dépassant les critiques classiques de l’impérialisme et du néocolonialisme, les théories de la dépendance et les études postcoloniales, Joseph Tonda analyse ce rêve afrodystopique dans lequel sont plongées les sociétés africaines et afrodescendantes.
Intervenant : Jospeh Tonda, professeur de sociologie et d’anthropologie à l’Université Omar Bongo de Libreville, au Gabon — de 11h30 à 13h
Inscription Conférence Afrodystopies - mardi 28 - matinée

L’APRES-MIDI
• The Things I suck at… – Mixtape vidéo et audio de Nástio Mosquito
« Dans ses performances tout à la fois politiques et ludiques, l’artiste angolais apparaît en tant que protagoniste cynique, cool et vulgaire. Au cœur de sa pratique : un engagement politique provocateur face à l’Afrique et au monde globalisé. » Contemporary And (C&).
Intervenant : Nástio Mosquito, performeur, poète, vidéaste (Angola/Belgique) — de 14h30 à 16h

• Ce dont nous sommes faits – Projection, discussion
Film, 35 min., 2019 – Julie Peghini, Elise Villatte, Dominique Malaquais. Après la projection du film « Ce dont nous sommes faits », faits de performances, tourné au festival panafricain les Récréâtrales (Ouagadougou), les réalisatrices et Etienne Minoungou, ancien directeur des Récréâtrales, reviennent sur ces révolutions qui nous font.
Intervenant.e.s : Julie Peghini – chercheuse, Dominique Malaquais – chercheuse, Elise Villatte – scénographe en présence de Paulin Ouedraogo – régisseur du festival Récréatrales de Ouagadougou — de 16h15 à 17h15

• Intervention de la performeuse et chercheuse Kahena Saanâ
Kahena Sanaâ est artiste, docteure en arts plastiques et sciences de l’art et enseignante-chercheuse en arts, pratique et théorie au département des Arts visuels de l’Université de Strasbourg. Sa pratique artistique et sa recherche doctorale portent sur les déplacements et les mises en scène du corps en milieu urbain à l’épreuve de la production d’images, au croisement de la poïétique, de l’esthétique, de l’anthropologie urbaine et de la phénoménologie. Sa démarche artistique alterne la performance, la vidéo et l’installation. Elle a présenté ses performances à plusieurs occasions (Musée des Arts et métiers à Paris, Yif Menga au Burkina Faso, la Colonie, la Gaité lyrique, la galerie Journiac, etc.) — de 17h15 à 18h
Inscription aux 3 rencontres Utopies prophétiques du mardi 28 après-midi

LA SOIREE
• Langues et révoltes – Impromptus musicaux performatifs (sous réserve)
Autour de poèmes et textes de Sony Labou Tansi, romancier, poète, dramaturge, essayiste congolais (1947-1995) qui se plaisait à revendiquer pour unique carte de visite « Métier : Homme. Fonction : Révolté ». Ne laissant personne lui assigner sa place, il a poursuivi une œuvre polymorphe qui ne peut se réduire à des aspects formels ou théoriques. Son legs réside dans la possibilité de s’emparer de sa proposition de se « mettre au monde » : libération, fabrication de soi ; acte de vivre, de « quitter la mort de la vie », d’accoucher de soi et du monde pour « disputer l’univers du néant ».
Intervenants : Jean-Paul Delore (metteur en scène, comédien) , Vhan Olsen Dombo (auteur, comédien, performeur) et Louis Sclavis (clarinettiste, compositeur de jazz) — de 19h30 à 21h
Inscription Soirée Langues et révoltes - mardi

• Mercredi 29 septembre
LE MATIN
• Projection, discussion avec Patrice Yengo
Le 12 juin 2020, un groupe de cinq activistes du mouvement panafricain Yankanku (Unité Dignité Courage) se rend au Musée du Quai Branly. Le groupe prend possession d’un poteau funéraire, sculpté au 19e siècle dans ce qui est aujourd’hui le Sud Soudan. En partant de cette action filmée, Patrice Yengo propose un regard sur la manière dont la restitution est mise en scène par des acteurs de différents milieux sociaux, politiques et militants.
Intervenant : Patrice Yengo, Chercheur, dramaturge. — de 11h à 12h30
Inscription à la projection -discussion avec Patrice Yengo - matinée du mercredi

L’APRES-MIDI
• Baloji : poésie musicale, image prophétique – Projection et discussion
avec Olivier Mukiandi, secrétaire général de l’association Congo Na Paris — de 14h à 15h30

• KOK-LAT-VIL – Voyage-fiction, performance, restitution
Une pirogue quitte Strasbourg pour Bruxelles, puis se rend à Tervuren, à l’Africa Museum, ex-Musée royal d’Afrique Centrale. Là, elle est remplie de minkisi, objets spirituellement chargés qui, pendant la période coloniale, furent pillés au Congo et amenés en Belgique. La pirogue ainsi équipée s’en va à Anvers, et de là traverse l’océan pour arriver au port de Boma en RdC. De Boma, elle se rend à Matadi puis à Kinshasa, où les objets qu’elle transporte sont installés dans le Musée national de Kinshasa.
Intervenant : Christian Botale, artiste-performeur, (Kinshasa, Strasbourg) — de 16h à 17h
Inscription aux 3 rencontres Utopies prophétiques - -joseph-tonda-baloji-kok-lat-vi-l-mer. 29 après-midi

LA SOIREE
• Paradoxes – performance
“Paradoxes” traite des rapports de pouvoir en les bousculant. Les artifices qui marquent en profondeur les corps et les imaginaires se trouvent mis en péril, détournés, réinventés. La performance questionne les schémas préconçus de l’acceptable et du dérangeant au sein d’une relation amicale entre hommes d’origines différentes.
Intervenants : Androa Mindre Kolo, artiste, performeur – Flavien Cuny — de 19h30 à 20h30
Inscription à la performance Paradoxes - soirée 
 

Participant•es au projet :  David Andrew (Afrique du Sud) ; Christian Botale (RdC/ France); ; Maëlle Charpentier (France) ; Jean-Paul Delore (France) ; François Duconseille (France) ; Estelle Duriez (France) ; Silvia Franceschini (Belgique) ; Charlotte Humbert (France) ; Henri Kalama Akulez (RDC) ; Jean-Christophe Lanquetin (France) ; Christelle Le Dean (France) ; Yannick Luzuaki (RDC/France) ; Mega Mingiedi Tunga (RdC Strasbourg) ; Androa Mindre Kolo (RDC/ France)) ; Nástio Mosquito (Agola/Belgique) ; Olivier Mukiandi (RDC/France) ; Vhan Olsen Dombo (RDC/France) ; Paulin Ouedraogo (Burkina Faso/France) ; Marguerite Outhenin (France) Julie Peghini (France) ; Nathania Périclès (Haïti) ; Kahena Saanâ (France) ; Maboula Soumahoro (France/Côte d'Ivoire) ; Joseph Tonda (RdC/Gabon) ; Patrice Yengo (Congo/Gabon).

Gratuit, dans la limite des places disponibles et sur inscription – Voir liens dans le programme ci-dessus.

 

Année Zéro
Exposition du 1er au 31 octobre 2021
Ouvert du vendredi au dimanche de 14h à 18h
Entrée libre

Les dessins de Mega Mingiedi interrogent le monde qui l’entoure, proche et lointain, qu’il regarde depuis la ville où il a grandi et choisi de vivre, Kinshasa. Ses récits graphiques minutieux, entre cartographies et bande dessinée, plongent au coeur de l’histoire qui hante et des possibles de l’existence. Les situations ordinaires qu’il amplifie créent une poésie concrète, labyrinthique. Artiste très engagé dans sa société, il a été membre du collectif Eza-POSSIBLES de Kinshasa, un regroupement d’artistes dont l’objectif est de rendre l’art contemporain plus proche de la réalité et du quotidien des kinois. Il participe à de nombreuses expositions et résidences dans des pays divers.
L’exposition Année Zéro de Mega Mingiedi Tunga s’inscrit dans la rencontre entre son regard au monde et sa mise en espace par des étudiants de l’école. Ici, c’est l’œil incisif de l’artiste sur nos mégapoles et leurs usages qui sera confronté aux réalités de mode de vies actuelles des étudiants. Ce moment d’échange, d’expérimentation interdisciplinaire engagera de nouvelles perspectives sur le travail de l’artiste.

Participante au projet :  Mega Mingiedi Tunga (République Démocratique du Congo)

 

À propos de l'Académie des Beaux-Arts de Kinshasa (RDC) 
L’Académie des beaux-arts de Kinshasa, est un institut d'enseignement des arts visuels et des arts appliqués. Elle a été sollicitée à plusieurs reprises pour la réalisation de monuments par le président Mobutu Sese Seko. L'ABA enseigne la céramique, la décoration intérieure, le métal battu, la peinture et la sculpture comme humanités artistiques au niveau secondaire et au niveau de l'enseignement supérieur, elle enseigne les arts graphiques (architecture d’intérieur et la communication visuelle) et les arts plastiques (céramique, le métal battu, la peinture et la sculpture).
Site internet 

À propos de la  Haute école des arts du Rhin (HEAR)
Ecole pluridisciplinaire (arts, communication, design, scénographie, musique) et multisites (Strasbourg et Mulhouse), la HEAR est née en 2011 de la fusion de l'Ecole supérieure des arts décoratifs de Strasbourg (ESADS) et de l'Ecole supérieure d'art Mulhouse (Le Quai) et des enseignements supérieurs de la musique du conservatoire de Strasbourg.

Sponsored by

  • République Française
  • Institut Français
  • Agence Française de développement
  • Conseil présidentiel pour l'Afrique