Cabaret Cirque Panafricain

Le Prato

Women Focus Literature and debate

Le Prato
6 Allée de la Filature
59000 Lille
France

Quote

Les conversations sont organisées dans le cadre du Sommet de Septembre

Échange sur la formation des artistes de cirque

Échange entre de jeunes artistes de cirque africains et français, de leurs metteurs/euses en scène, de leurs formateurs/euses, des responsables d’écoles de cirque et des étudiants en arts de la scène et métiers de la culture. Suivie de la Conversation « Citoyennetés et féminismes ».

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site internet de Prato.

(Re)voir la conférence : 

 

Les participants du projet :

Nordine Allal (France), Yarie Camara (Guinée), Dereje Danje (Ethiopie), Gilles Defacque (France), Maroussia Diaz Verbeke (Maroc), Richard Djoudi (France/Guinée), Sandrine Dumont (France), Azhar El Amine Demnato (Maroc), Sanae El Kamouni (Maroc), Katerina Flora (France), Nathalie Gauthard (France), Sophie Gravereau (France), Elefterios Kechagioglou (France), Adji Mbene Lam (Sénégal), Gaëtan Leveque (France), Judith Olivia Manantenasoa (Madagascar), Carolina Manuel (Mozambique), Cyrille Musy (France), Manon Rouillard (Maroc), Julien Rosemberg (France), Magali Sizorn (France), Marietou Thiam (Sénégal), Modou Touré (Sénégal)

 

Citoyennetés et féminismes

La construction de la citoyenneté est un travail perpétuel et une exigence de tous les jours et de tous les combats, dont celui du féminisme. Au cours de cette conversation les intervenantes aborderont, dans une perspective à la fois historique et comparatiste, le travail de construction mais également de mise en œuvre d’une citoyenneté qui permette l’avènement d’une vraie égalité entre femmes et hommes.

La conversation sera diffusée en ligne.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site internet de Prato.

 

À propos des participantes :
Professeure Fatou Sarr Sow (Sénégal) est maîtresse de conférences à l’Université Cheikh Anta Diop de l’IFAN à Dakar, où elle dirige le Laboratoire de recherche scientifique sur le genre et la science qu’elle a créé en 2004. Avant de rejoindre l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar en 1999, elle enseignait à la Faculté Universitaire de Notre-Dame de la Paix à Namur, en Belgique, et à l’Ecole Nationale des Travailleurs Sociaux de Dakar. Professeure Sow est également Spécialiste des questions de genre dans les agences des Nations Unies pour la formation, l’évaluation et le développement des programmes de genre dans 15 pays africains.

Caroline Fayolle (France) est agrégée d’histoire, maîtresse de conférences à l’Université de Montpellier. Elle est spécialisée dans l’histoire du genre, du féminisme et de l’éducation pendant la Révolution française et le xixe siècle. Elle est notamment l’auteure du livre intitulé La Femme nouvelle. Genre, éducation, révolution (1789-1830) paru aux Éditions du CTHS en 2017.

Séverine Kodjo-Grandvaux (France), docteure en philosophie, est rédactrice en chef adjointe des pages « Culture & médias » de l'hebdomadaire Jeune Afrique.

 

À propos des partenaires africains :

Sencirk' est une association, fondée sur un objectif principal : exploiter les ressources qu'offre le cirque pour venir en aide aux enfants en souffrance sociale ou médicale de Dakar et des alentours. C'est une école de cirque, qui collabore intensivement avec les écoles, propose de nombreux stages, forme de jeunes artistes. Le cirque est un art qui appelle sa transmission. Il favorise l'épanouissement artistique de l'enfant, en développant à la fois ses capacités physiques et mentales. Sencirk' est une troupe diverse, composée d'artistes professionnels, de formateurs, de bénévoles, de volontaires des quatre coins du monde.

Le Fekat Circus est l'un des rares espaces créatifs et culturels indépendants au cœur d'Addis-Abeba en Ethiopie. C'est une équipe récré-éducative à destination d’enfants de tous horizons dans le monde du cirque. C'est une troupe de cirque qui recherche et organise des performances artistiques en Ethiopie et à l'étranger. Le Fekat Circus est l'organisateur du Festival africain des arts du cirque, ainsi que de programmes de renforcement des capacités, des réseaux et des échanges entre de jeunes artistes et des organisations circassiennes, dans le but de développer le secteur du cirque en Ethiopie et sur le continent africain.

Le Groupe acrobatique de Tanger place la culture populaire au cœur de son projet, une culture militante et démocratique, accessible à tous. Questionner, conserver et valoriser l’acrobatie marocaine sont ses priorités. Il fonde sa démarche sur la recherche permanente des liens entre un art ancestral et la création contemporaine, un territoire et sa population. Comme si le geste n’allait pas sans la voix et si l’énergie du mouvement se puisait d’abord dans le souffle choral, les acrobates accompagnent leurs mouvements de chant et de musique.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site internet de Sencirk' et du Groupe Acrobatique de Tanger.

 

À propos de Le Prato, Théâtre International de Quartier de Lille : 

Implanté depuis l'origine, dans les années 70, dans le quartier populaire de Moulins, le Prato est un lieu où créer, vivre un théâtre de maintenant, ouvert sur les autres et à l'écoute de ce qui naît. Il organise des résidences et crée une programmation à l'année dans ses deux salles. Pôle National Cirque, le Prato accompagne la création circassienne et propose des rendez-vous sous chapiteau et dans l'espace public tels que « Les Toiles dans la Ville », en partenariat avec les structures du territoire. Ce sont aussi des spectacles « maison » écrits et mis en scène par Gilles Defacque, qui explorent les formes les plus multiples du rire et de la poésie. Un lieu - une démarche, la démarche d'un lieu. La Folie - Prato quoi !!

Crédit photo : Katja Muller

Opening hours

Le premier échange a lieu le 15 mars de 15h à 17h30 et le second échange de 18h à 19h.

Sponsored by

  • République Française
  • Institut Français
  • Agence Française de développement
  • Conseil présidentiel pour l'Afrique