Hellen_artwork GYETUVA_Mathias korner.jpeg

Re-cycle, Re-pair, Re-use

Exhibition
-

Quai des Savoirs
Allée Matilda
31000 Toulouse
France

Quote

Ces oeuvres sont à voir pendant le festival Rio Loco.

Le Quai des Savoirs reçoit Bruno Ruganzu et Hellen Nabukenya, deux artistes ougandais, pour une résidence de trois semaines sur la thématique « Repair, recycle, reuse to rebuild the future ». La culture maker s’est développée en Afrique pour faire face aux nécessités économiques et environnementales.
Bruno Ruganzu et Hellen Nabukenya travaillent à partir de déchets et de matériaux qu’ils recyclent, au bénéfice de communautés locales, avec un engagement social fort. Ils réaliseront au cours de leur résidence deux œuvres monumentales qui vont s’appuyer sur la participation d’habitants et de makers de la métropole, en interaction avec des Fablabs locaux et des acteurs culturels et industriels.
Ces œuvres collectives seront présentées lors du festival Rio Loco qui se déroulera du 13 au 20 juin à Toulouse, en présence des deux artistes. Cette résidence d’artistes sera accompagnée de trois tables rondes grand public.

Participants du projet :  Helen Nabukenya & Bruno Ruganzu (Ouganda)

Découvrez le plateau créatif du Quai des Savoirs où se déroulera une grande partie de la résidence : 

 

À propos de Bruno Ruganzu (Ouganda)
Originaire de Kabale (Ouganda), Bruno Ruganzu est un artiste multimédia connu principalement pour son travail d'interception du flux de déchets et de terrains de jeux recyclés.
Sa pratique consiste à transformer les déchets en installations fonctionnelles et à faire évoluer les mentalités des consommateurs vers les producteurs. Cet éco-artiste ougandais s'est engagé à créer des environnements qui favorisent la santé des enfants. Il transforme l'espace, les déchets et l'environnement en créant des éléments d'aires de jeux dans le monde entier à partir de déchets récupérés.
Ruganzu dirige également des ateliers de création et d'entrepreneuriat, travaille avec des étudiants, des enseignants et des résidents en menant des expériences qui offrent des possibilités d'apprentissage par l'expérience sur l'utilisation de matériaux récupérés pour créer des expériences d'apprentissage, l'innovation commerciale et l'art.
Il est également artiste fondateur d'Ecoart Uganda, un collectif international d'artistes, de designers et d'architectes qui travaillent également sur les débris plastiques et la sensibilisation à l'environnement

À propos de Helen Nabukenya (Ouganda)
Né en 1983 à Jinja en Ouganda, Hellen Nabukenya est un artiste plasticien aux multiples facettes dont le travail vient du monde de la mode. Elle a obtenu un diplôme en décoration textile et stylisme de l'Université Kyambogo de Kampala, où elle vit et travaille actuellement. Après ses études, elle fonde avec trois autres artistes, un studio artpunch, un espace d'exposition et un centre de création.
Nabukenya Hellen explore la frontière entre l'art et l'artisanat. Ses œuvres, installations monumentales ou pièces de patchwork colorées aux formes géométriques chaotiques, sont réalisées à partir de textiles, objets recyclés, peinture acrylique et collage.
Au-delà de la recherche esthétique et formelle qu'elle mène, Hellen Nabukenya introduit une dimension interactive à son travail en incitant le spectateur à aborder et débattre certains sujets politiques, économiques ou sociaux comme la vulnérabilité de l'identité féminine tout en participant au processus de création du travail.
Le travail de Hellen Nabukenya a été présenté dans plusieurs expositions au Danemark, en France et en Ouganda, où elle a participé à Kampala KLA Art, le festival d'art contemporain de Kampala en 2014 ainsi qu'à l'Africa Arts Kollective.

-> Sa page facebook

Sponsored by

  • République Française
  • Institut Français
  • Agence Française de développement
  • Conseil présidentiel pour l'Afrique