Sept mouvements Congo 3 ©DannyWillems.jpg

Sept mouvements Congo

Performance

Les Plateaux Sauvages
5, rue des Plâtrières
75020 Paris
France

Quote

Dans le cadre du festival Impatience, organisé par le Centquatre, Mickael Disanka présente Sept mouvements Congo, projet co-conçu avec le festival des Récréâtrales.

Cinq jeunes artistes du collectif d’Art-d’Art chantent leur rage et leur peur et dansent pour survivre. Ils se moquent de la dure réalité de la vie quotidienne au Congo à travers une histoire qui témoigne de leur existence tumultueuse. Aucun aspect de la vie dans cette partie du monde n’échappe à leur tirade.

Artiste : Michael Disanka (Congo)

À propos de Michael Disanka (Congo) 

Michael Disanka (Congo) vit et travaille à Kinshasa en République Démocratique du Congo. Il est comédien, metteur en scène et auteur, détenteur d’un diplôme d’art dramatique à l’Institut National des Arts de Kinshasa depuis 2011. En avril de la même année, il cofonde le Collectif d’Art-d’Art.

Il a plusieurs mises en scènes à son actif dont Yoka mboda, Illusion du professeur Mumbal’ikie, Le rêve, Village fou de Koffi Kwahule, Parole de femme d’Annie Leclerc, L’herbe qui souffre de Michel Torrekens et Solo Dios Basta écrit par Père Constantin. Il a mis en lecture ses propres textes et des textes d’autres auteurs dans le spectacle Diseurs de textes que le Collectif d’Art d’Art a présenté dans différents lieux à Kinshasa. En 2016 il a commence le projet 00243 avec le Centre d’Art Waza de Lubumbashi, spectacle qu’il a présenté en 2017 à Lusaka et à Lubumbashi. En 2018 il était invité par Les bancs publics (Marseille) pour le projet 40 et 7000 façons de mourir. En 2017 et 2018 il a travaillé avec Connexion sur Sept mouvements Congo qui a eu sa première mondiale dans le festival Connexion BXL en décembre 2018 à Bruxelles. Il est invité à Bruxelles par Adeline Rosenstein pour travailler sur Laboratoire Poison 3 et par Kaserne Basel pour une résidence. Sur l’invitation de l’association culturelle Plateforme Contemporaine de Kinshasa, Michael Disanka a dirigé plusieurs ateliers de théâtre dans des milieux scolaires. Il est associé à Studios Kabako de Faustin Linyekula.

À propos du Festival Impatience

Le festival Impatience, dédié aux jeunes équipes théâtrales, vise à rendre visible les nouveaux modes d’écriture et de création artistique. En étroite collaboration avec le festival Récréâtrales de Ouagadougou et de son directeur artistique Aristide Tarnagda, deux jeunes compagnies du continent africain seront programmées dans le cadre du festival Impatience.
Cette invitation a pour objectif de faire découvrir ou rendre visible les ambitions artistiques, scénographiques et textuelles des jeunes metteurs en scène et collectifs africains d’aujourd’hui afin de les faire découvrir au grand public et aux professionnels. Cet accueil sera également l'occasion de proposer des masterclass entre ces artistes et d’autres structures tels que la Cité Internationale des Arts.

À propos du Centquatre-Paris

Situé dans le 19e arrondissement, le CENTQUATRE-PARIS est un espace de résidences, de production et de diffusion pour les publics et les artistes du monde entier. Pensé par son directeur José-Manuel Gonçalvès comme une plate-forme artistique collaborative, il donne accès à l’ensemble des arts actuels, au travers d’une programmation résolument populaire, contemporaine et exigeante. Lieu de vie atypique jalonné de boutiques, il offre également des espaces aux pratiques artistiques libres et à la petite enfance. Pour les start-ups qui intègrent son incubateur, il constitue un territoire d’expérimentation unique, à la croisée de l’art et de l’innovation.

À propos des Récréâtrales (Burkina Faso)

Initié en 2002, le festival des Récréâtrales est un espace panafricain d’écriture, de création, de recherche et de diffusion théâtrales. Il s’articule en trois étapes (recherche-formation, création-production et diffusion), et a lieu tous les deux ans, de février à novembre, au Burkina Faso, dans la ville de Ouagadougou. Il réunit plus de 150 artistes, auteurs, metteurs en scène, scénographes et comédiens, autour de résidences artistiques organisées à Gounghin, au sein des cours familiales de Bougsemtenga, un quartier populaire d’importance historique. Il a pour objectifs de multiplier, consolider, professionnaliser et diversifier les démarches créatives de la scène théâtrale africaine contemporaine.

-› Leur site internet

Crédit photo : ©DannyWillems

Opening hours

Accès réservé aux professionnels munis d’une invitation.

Transports

Les Plateaux Sauvages
5 Rue des Plâtrières
75020 Paris

Sponsored by

  • République Française
  • Institut Français
  • Agence Française de développement
  • Conseil présidentiel pour l'Afrique