Emeka Ogboh ©MIchael Danner .jpg

Stirring the pot

Exhibition Headquarters
-

La Friche la Belle de Mai
41 rue Jobin
13003 Marseille
France

Quote

Ce projet fait partie du QG Marseille.

Pour sa première exposition personnelle dans une institution française, Emeka Ogboh a pensé son intervention à l’échelle de la Friche la Belle de Mai. Il investit les espaces d’exposition du 4ème étage, le Panorama et le Toit-terrasse avec des œuvres multi-sensorielles et des événements pluridisciplinaires tout au long de l’été. Dîners préparés par différent·e·s chef·fe·s africain·e·s, conception de bières, Dj sets et sessions radiophoniques composent les multiples propositions orchestrées par Emeka Ogboh dans le cadre de la Saison Africa2020.
Le projet Stirring the Pot est pensé telle une invitation à mélanger ensemble les différents ingrédients construisant les espaces cosmopolites. L’expression, pourtant issue du champ culinaire, renvoie dès lors à d’autres réalités, où Emeka Ogboh nous convie aussi à bouger les choses et passer les frontières, offrant une épaisseur sémantique qui se déploie avec nuance. Depuis Marseille, l’artiste nous offre, avec ses multiples propositions, une relecture de relations historiques sous le prisme de l’ici et maintenant.

Artiste de renommée internationale, vivant entre Berlin et Lagos, Emeka Ogboh s’intéresse aux questions de migration et aux liens que tissent les hommes et les femmes avec leurs lieux de vie, de mémoire ou de passage. L’artiste travaille différents médiums, tels que le son et la vidéo tout comme les denrées alimentaires qui indistinctement deviennent des instruments de lecture et de compréhension des villes en tant que territorialités cosmopolites, migratoires et globalisées, incluant les dissonances qu’elles génèrent. Il procède par prélèvements et agencements, brouillant volontiers les frontières entre les disciplines artistiques au même titre que les barrières mentales et géographiques, pour mieux faire apparaître les hyperliens sensoriels entre les différents territoires traversés et convoqués, sans cesse bousculés par la puissance du présent et l’interprétation de l’histoire. Les lieux, les personnages et les panoramas surgissent comme des apparitions furtives de mémoires lointaines faisant coexister le temps suspendu de l’oeuvre à la frénésie contemporaine.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site internet. 

Participants au projet Emeka Ogboh (Nigéria) - Clemence Farrel (France) - Renaud Barret (France) - Georgiana Viou (Bénin/France)

À propos de  Emeka Ogboh (Nigéria) : 
Emeka Ogboh vit et travaille entre Lagos et Berlin. L’artiste travaille différents médiums, tels que le son et la vidéo tout comme les biens alimentaires qui indistinctement deviennent des instruments de lecture et de compréhension des villes en tant qu’espaces cosmopolites, migratoires et globalisés.

Emeka Ogboh a participé à de nombreuses expositions internationales, dont la Biennale de Dakar en 2014, la 56ème Biennale de Venise en 2015, documenta 14 à Athènes et Cassel en 2017, Skulptur Projekte Münster en 2017, à la Tate Modern à Londres en 2018, à la Fiac à Paris en 2019. L’artiste est également le co-fondateur du réseau d’art vidéo Video Art Network Lagos. En 2016, il a reçu le prix Böttcherstraße à Brême. En 2018, il est parmi les finalistes du prestigieux prix Hugo Boss pour l’art contemporain et en 2019 il reçoit avec Otobong Nkanga le prix de la Biennale de Sharjah.

-> Son site internet

À propos de Fræme : 
Association résidente de la Friche Belle de Mai (Marseille) depuis 2001, Fræme invente, développe et met en œuvre des systèmes de production et de diffusion de l’art contemporain. Productions d’œuvres, d’événements, de foires et d’expositions, programme de résidences, éditions de livres, conception de supports, d’ateliers et de parcours de médiation… sont autant d’expériences et de rencontres menées avec les artistes et le public, autant de projets dans lesquels la création s’inscrit en tant que vecteur d’expressions individuelles et collectives.
 

Crédit photo : ©MIchael Danner

Opening hours

Vernissage le 4 juin 2021.

Transports

Entrée piétons: 
41, rue Jobin 13003 Marseille
Entrée véhicule (parking): 12, rue François Simon 13003 Marseille
Vélo : borne vélo n°2321 / parking à vélo dans la Friche
Bus : arrêt Belle de Mai la Friche (ligne 49 - Réformés Canebière / Vauban; ligne 56 - Belle de Mai La Friche / Gare Saint Charles)
Métro : lignes M1 et M2 arrêt Gare Saint-Charles ou M1 arrêt Cinq Avenues-Longchamp/ puis 15 min. à pied
Tram : ligne T2 arrêt Longchamp jusqu'à 00h / puis 10 min. à pied

Feather events

Friche la Belle de Mai
41 rue Jobin
13003 Marseille
France

Heres comes africa
Marseille HQ - Heres comes Africa
43.310167535196, 5.3905806541442
Concert
Literature and debate
Headquarters
Performance
-

Sponsored by

  • République Française
  • Institut Français
  • Agence Française de développement
  • Conseil présidentiel pour l'Afrique