Capture d’écran 2021-07-30 à 10.18.01.png

African Women Speak Up !

Meetings and Exchanges Women Focus

L'Afro
FGO Barbara, 1 rue Fleury
75018 Paris
France

L'évènement se déroulera en ligne depuis le site de l'Afro.
Quote

Ce projet fait partie du Focus Femmes.

Alors même que bien des mouvements sociaux et autres révolutions ont été initiés par des femmes, même si les récits d’histoires les omettent trop souvent, l'idée est de faire entendre leurs voix de femmes, sans considération biologique, qui font l’Afrique d’aujourd’hui en jetant les jalons du futur. Nos quatre intervenantes s'impliquent différemment, ont chacune leur champ de prédilection mais ont en commun un métier : le journalisme. Quels enjeux quand on est une femme journaliste ? Quelle place pour les femmes tout court ? Quelles initiatives conduisent au changement de leurs conditions au Sénégal, en Ouganda, au Nigéria, en RDC, sur le continent ? Par extension, quelles résonances dans le reste du monde ? Elles sont toutes issues de différents pays, cultures.

Dans cette série de discussions sous le signe du partage d'expérience et de l'empowerment, la question des droits humains en général et des droits des femmes en particulier sera centrale. La journaliste d'investigation nigériane Tobore Ovuorie dont l'enquête sur la prostitution forcée des Nigérianes en route pour l'Europe a donné lieu à une adaptation Netflix (Oloture) sera notre invitée d'honneur. Elle sera le lien de cet après-midi exceptionnelle où elle échangera avec des consoeurs : Aisha Dabo (Gambie/Sénégal) du collectif AfricTivistes et du Think Tank WATHI, Rosebell Kagumire (Ouganda) fondatrice du site African Feminism et Chouchou Namegabe (RDC), fondatrice de l'AFEM, Association des Femmes des Médias du Sud Kivu.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l'Afro. 

Participantes : Aisha DABO (Gambie/Sénégal), Rosebell KAGUMIRE (Ouganda), Chouchou NAMEGABE (RDC), Tobore OVUORIE (Nigeria)

À propos de Tobore OVUORIE (Nigeria) :
Tobore Ovuorie est journaliste, dont l'histoire a inspiré la série télévisée "Oloturé". En 2013, la journaliste d'investigation a infiltré un réseau de prostitution pour dénoncer la traite des femmes nigérianes. Par cette investigation, la journaliste dénonce le fléau de la traite sexuelle de ces milliers de femmes envoyées en Europe. 

À propos de l'Afro : 
Créée le 31 octobre 2015 par les journalistes Dolores Bakela et Adiaratou Diarrassouba, L'Afro est une plateforme média et événementielle. Nous publions des interviews, des reportages sur des sujets culturels, politiques et sociétaux en ligne. Nous avons également créé un espace hors ligne puisque nous organisons également des soirées-débats et depuis 2018 un événement annuel, le Fraîches Women festival, piloté à 100% par des femmes de l'organisation à la programmation, intergénérationnel, ouvert à toutes et à tous et family friendly. L'Afro a dès le départ été pensé notamment comme un espace d'échanges entre l'Afrique et ses diasporas. Nous avons par ailleurs pu rencontrer et interviewer quelques artistes africains lors de leur passage à Paris ou lors de nos voyages en Afrique. Nous sommes à l’affût de la relève artistique qui ne cesse de se montrer innovante et témoigne chaque jour de son attachement aux traditions issues du continent africain tout en affirmant sa singularité et qui dialogue avec les afro-descendant.es du monde entier.

Facebook 
Twitter
Instagram

Sponsored by

  • République Française
  • Institut Français
  • Agence Française de développement
  • Conseil présidentiel pour l'Afrique