Heres comes africa

Marseille HQ - Heres comes Africa

Concert Literature and debate Headquarters Performance
-

Friche la Belle de Mai
41 rue Jobin
13003 Marseille
France

Quote

Ces projets sont organisés dans le cadre du QG Marseille.

"Regarder d'ailleurs"

Avec cette série de programmes, Radio Grenouille vous invite à adopter des regards d'ailleurs, pour changer notre réflexion ; à laisser circuler les paroles d'artistes pour stimuler un commerce équitable des imaginaires. Conversations croisées avec des artistes de la saison tous les vendredis du mois de juin à 17 h à la Friche belle de mai ; portraits, paroles, mix tapes et play list dans le flux du 88.8.

Dates :  04 juin 2021 au 09 juillet 2021

À propos de  Néo Muyanga (Afrique du Sud) :

Néo Myanga, compositeur, il confonde Pan African Space Station. Il est l’un des experts associé à la saison Africa 2020.

Partenaire Français :  Radio Grenouille/Euphonia

Afriques Fantastiques - Fantastic Africa

Afriques fantastiques/ Fantastic Africa, conçu par Julie Kretzschmar et Jay Pather, se déroule sur un week end à la Friche, et rassemble des formes performatives issues d’une scène artistique africaine très jeune, à la croisée de la danse et des arts visuels. Ce sont des visions contemporaines du Continent africain depuis des imaginaires reliés au magique et au rituel, s’appuyant sur des esthétiques radicales qui interrogent les représentations issues de l’afrofuturisme.

La programmation s’articule autour de plusieurs thématiques, souvent mêlées les unes aux autres : les questions post-coloniales et décoloniales, le récit intime des identités et trans-identités, la contemporanéité des pratiques traditionnelles.

Les artistes sont invités pour la plupart à venir créer ou adapter une forme in situ, et créent tout au long de ces 2 jours des circulations et parcours dans les différents espaces extérieurs et intérieurs de la Friche la Belle de Mai.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site internet de la Fiche.

Dates : Du 9 au 11 juillet

Participants (Sous réserve):

Direction artistique :  Julie KRETZSCHMAR (France) et Jay PATHER (Afrique du Sud)

Jelili    ATIKU, (Nigeria) / Oupa    SIBEKO    (Afrique du Sud) / Yannos MAJESTIKOS (République démocratique du Congo) / Daniel Toya République (démocratique du Congo) / Lamyne M (Cameroun) / Alain POLO NZUZI (République démocratique du Congo) / Eric ANDROA MINDRE KOLO (République démocratique du Congo) / Gabrielle GOLIATH (Afrique du Sud) / Jackie MANYAAPELO (Afrique du Sud) / Lesiba MABITSELA (Afrique du Sud) / Wezile MGIBE (Afrique du Sud) / Athi PATRA RUGA    (Afrique du Sud)/ Edna Jaime (Mozambique) / Janeth Mulapha (Mozambique) / Cognes Mayoukou (République démocratique du Congo) / Norah CHIPAUMIRE (Zimbabwe) / Fullu Muziki (République démocratique du Congo)

 

À propos de Jay Pather ( Afrique du sud) :

Jay Pather est chorégraphe, artiste multimédia, programmateur de festivals et écrivain. Il est également professeur à l'Université du Cap où il dirige l'Institut des arts créatifs. Il est l'un des experts spectacle vivant qui travaillent sur la programmation de la Saison Africa2020.

Née de l'ancienne usine de la Seita, aujourd'hui lieu de création et d'innovation, La Friche la Belle de Mai est à la fois un espace de travail pour ses 70 structures résidentes (400 artistes et producteurs qui y travaillent quotidiennement) et un lieu de diffusion (600 propositions artistiques publiques par an, de l'atelier jeune public aux plus grands festivals).

Avec près de 450 000 visiteurs par an, la Friche la Belle de Mai est un espace public multiple de 45 000 m2 où se côtoient une aire de jeux et de sport, un restaurant, 5 salles de spectacles et de concert, des jardins partagés, une librairie, un playground, une crèche, 2400 m2 d'espaces d'exposition, un toit terrasse de 8000 m2, un centre de formation.

On Air x Here comes Africa

Depuis 2013 le toit terrasse de la Friche et ses soirées musicales On Air est un lieu de croisement des genres et des populations, qui rassemblent un public novice ou aguerri en quête d’un lieu hospitalier et curieux, qui appartient à tous, ouvert à tous les vents, au sens propre comme au figuré. Tous les vendredis et samedis soirs de l’été, le plus beau toit de Marseille s’anime proposant un véritable voyage musical, un temps hors du temps, en plein ciel.

C’est à la création africaine que le toit terrasse s’ouvre en grand dans le cadre d’Africa 2020, avec l’invitation sous forme de carte blanche multiforme à l’artiste nigérian Emeka Ogboh, les programmations de Cola Production et Tringa Musique.
En raison de la crise sanitaire et des restrictions concernant l'accueil du public, il n'est pas à ce jour assuré de pouvoir ouvrir ces propositions au public.

Participants au projet :  Emeka OGBOH (Nigéria) dans le cadre de l'exosition Stirring the pot, DJ Ivor & Afromats (Ghana), Jo KEITA (Côte d'Ivoire), Perrine Fifadji (Congo), M'Toro Chamou (Mayotte), JAHKASA (Burkina Faso), Maïna (Sénégal), DJ Ketu (Bénin), Kakophonie (Antilles), Mo DJ (Mali), Justin Vali (Madagascar), Hind Ennaira (Maroc)

Dates : 
•  Vendredi 4 juin 2021 à 15h: ouverture de l'exposition Stirring the pot d'Emeka Ogboh (porté par Fraeme)
•   Dimanche 4 juillet 2021: dernière date et carte blanche à Emeka Ogboh (sous réserve)

À propos des partenaires africains :
Artiste de renommée internationale, Emeka Ogboh s’intéresse aux questions de migrations et aux liens que tissent les hommes et les femmes avec leurs lieux de vie, demémoire ou de passage. Pour sa première exposition personnelle dans une institution française, l’artiste investit le Panorama et le Toit-terrasse de la Friche la Belle de Mai avec un film, une installation multi-sensorielle et développe son projet artistique tout au long de l’été : dîners conviant différents chefs africains, conception d’une bière pour les soirées On
air, Dj Sets et sessions radiophoniques, publication d’un recueil de recettes… de multiples propositions orchestrées par Emeka Ogboh dans le cadre de la Saison Africa2020.
-> Son site internet

Tringa organise des festivals, des concerts, des tournées nationales et internationales, des résidences d’artistes et des rencontres professionnelles, assure le management et le secrétariat d’artistes, fait de la production et procure son expertise sur toute question relative au secteur musical.

La Cinémathèque de Tanger est une association à but non lucratif créée en 2006 et a pour missions de promouvoir le cinéma mondial au Maroc et le cinéma marocain dans le monde, créer une collection de films documentaires, de films et de vidéos d’artistes et de cinéma expérimental, de proposer des actions pédagogiques et de créer une plateforme de dialogue et de rencontre pour les professionnels du cinéma.
-> Son site internet

Les Rencontres à l'Echelle

Le festival Les Rencontres à l’échelle est une plateforme d’échanges et de dialogue entre Marseille et des artistes ou opérateurs européens, oeuvrant sur les contours de la méditerranée et du continent africain, pour proposer des œuvres artistiques novatrices dans le domaine des arts performatifs. Le festival a pour dessein de faire voir ce que l’on peut pas voir ailleurs, en France notamment, et de définir des protocoles d’invitation et de transposition des œuvres et des récits qui ne dénaturent ni leur altérité ni leur contemporanéité. En dialogue avec cinq opérateurs du continent africain, le festival accompagne cinq équipes artistiques dans des modalités singulières de coproduction.
Les projets seront montrés à Marseille dans le festival du 15 juin au 30 novembre 2021.

Participants au projet :  Fatoumata Bagayoko (Mali) - Shaymaa Shoukry (Egypte) - Baning'art Delavallet Bidiefono (Congo) - Michael Disanka (République démocratique du Congo) - Eric Delphin Kwegue (Cameroun)

Dates : 15 juin au 30 novembre 2021

À propos des partenaires africains : 
Le Downtown Contemporary Arts Festival est le plus grand festival international multidisciplinaire d’art contemporain du Caire. Elle se déroule sur trois semaines chaque printemps, depuis 2012, dans plusieurs sites du centre-ville du Caire en capitalisant sur son patrimoine architectural et social unique.
-> https://d-caf.org

Initié en 2002, le processus des Récréâtrales est un espace panafricain d’écriture, de création, de recherche et de diffusion théâtrales. Il s’articule en trois étapes (recherche-formation, création-production et diffusion), et a lieu tous les deux ans, de février à novembre, à Ouagadougou au Burkina Faso. Cette année, les spectacles seront présentés du 23 octobre au 1er novembre. Il réunit plus de 150 artistes, auteurs, metteurs en scène, scénographes et comédiens, autour de résidences artistiques organisées à Gounghin, au sein des cours familiales de Bougsemtenga, un quartier populaire d’importance historique. Le festival a pour objectifs de multiplier, professionnaliser et diversifier les démarches créatives de la scène théâtrale africaine contemporaine tout en favorisant le développement économique et social du quartier d’implantation du projet.
->  http://recreatrales.org/

Les Studios Kabako se veulent non pas une compagnie, mais un lieu de formation, de recherche, de création et d’échanges ouvert à tous ceux qui s’intéressent à la danse et au théâtre visuel, à la musique et à l’image. Un lieu pour les artistes congolais, mais également un lieu où accueillir en résidence des artistes d’ailleurs…
Depuis 2006, les Studios Kabako se sont installés à Kisangani… avec l’ambition d’en faire la capitale culturelle du Congo, rien moins que ça !
A côté d’un programme d’accompagnement des artistes (musique, théâtre, danse, vidéo, cinéma, littérature…), les Studios Kabako travaillent à l’établissement d’un réseau de trois centres culturels dans différentes communes, ou comment avoir un impact sur la ville en stimulant les circulations d’hommes et de femmes, d’idées et d’énergies entre ces trois pôles… Peut-être l’invention d’une acupuncture urbaine !
-> http://www.kabako.org/

La première édition du festival international BAM s’est tenue à Bamako en 2018 à l’initiative du chorégraphe et danseur malien Tidiani N’Diaye et de sa compagnie Copier/Coller, accompagné par l’artiste Arthur Eskenazi pour la programmation et la dramaturgie. L’impulsion de ce nouveau festival est de défendre, soutenir et promouvoir la jeune création malienne et africaine dans son ensemble, en la mettant aussi en vis-à-vis du travail et des réflexions d’artistes européens choisis pour leur pertinence et leur capacité à entrer en résonance avec la scène contemporaine africaine. BAM est le premier festival africain d'envergure dédié à l’émergence artistique et porté par un artiste malien.
-->  http://www.copiercoller.info/bam

Créé en 2013 par DeLaVallet Bidiefono (Congo), l'Espace Baning'art est le premier lieu indépendant dédié à la création artistique au Congo, qui se veut un lieu de résidence d’accueil, de création, de production et de diffusion.
--> http://delavalletbidiefono.com/le-choregraphe/

À propos de  Les Rencontres à l'Echelle - Les Bancs Publics
Structure de production résidente de la Friche Belle de Mai à Marseille, Les Rencontres à l'Echelle - Bancs Publics sont dédiés à l'accompagnement d'artistes internationaux à travers la production déléguée, la résidence artistique et un festival plurisciplinaire.
-->  https://www.lesrencontresalechelle.com

Les Cuisines Africaines à Marseille

La dernière escale des Cuisines Africaines invitera le public à différents événements culinaires sur le territoire marseillais. 5 chefs issus de la diaspora africaine élaboreront une proposition culinaire sur le Toit-Terrasse de la Friche la Belle de Mai. Toujours à la Friche, des producteurs de produits africains seront conviés au Grand Marché des Grandes Tables, qui accueillera à ce même moment le plateau live des Cuisines Africaines : un temps de discussion et de dégustation avec des chefs, artistes et intellectuels.
En parallèle, trois Diners Insolites seront organisés sur le territoire marseillais, avec le chef algérien Rabah Ourrad, le chef malgache Lalaina Ravelomanana ainsi que le duo composé de la cheffe béninoise & marseillaise d'adoption Georgiana Viou et de l'artiste nigérian Emeka Ogboh.

Chef•fes :  Nompumelelo MQWEBU (Afrique du Sud), Ali DEY DALI (Tunisie), Rabah OURRAD (Algérie), Lalaina RAVELOMANANA (Madagascar)

À propos des Cuisines Africaines : 
LES CUISINES AFRICAINES est un projet culinaire, culturel et itinérant qui se déroulera de mai à juillet 2021 dans 5 villes en France : Calais, Clermont-Ferrand, Dijon, Marseille et Tours. Ce projet souhaite mettre en avant la richesse et la diversité des gastronomies du continent africain à travers une série de repas, d'ateliers et de rencontres.

Participants au projet : Chef BINTA (Ghana), Olivia DE SOUZA (Togo), Merlin ELLA (Gabon), Prisca GILBERT (Côte d'Ivoire), Rabah OURRAD (Algérie), Lalaina RAVELOMANANA (Madagascar), Christian YUMBI (République Démocratique du Congo) 

 

À propos de  Chefs in Africa :
Chefs in Africa est une plateforme qui a pour vocation de promouvoir et transmettre le patrimoine culinaire d'Afrique à travers la valorisation de ses terroirs, de ses produits et de ses chefs. C'est un écosystème de partage créé en 2016 par Dieuveil Malonga et Axel Mbetcha qui rassemble les chefs d'Afrique et de sa diaspora autour de l'héritage et de l'avenir de la gastronomie africaine. Son ambition est de représenter l'excellence et la diversité de la cuisine africaine aussi bien dans sa tradition que dans son innovation.
→ Leur site internet

À propos des Grandes Tables :
Les grandes Tables – I.C.I travaillent dans des lieux culturels comme la Friche la Belle de Mai à Marseille, Channel à Calais, la Comédie de Clermont Ferrand et réalisent des projets artistiques et culinaires en France et à l’Etranger. L’approche de « la cuisine du quotidien et de l’extraordinaire » permet de produire des événements et des spectacles atypiques qui subliment l'art et la cuisine.
→ Leur site internet

À propos de  La Mission Française du Patimoine et des Cultures Alimentaires :
La Mission Française du Patrimoine et des Cultures Alimentaires est l’organisme qui a obtenu l’inscription par l’UNESCO du repas gastronomique des Français en 2010. La Mission agit en faveur de la reconnaissance de la gastronomie en général et de la gastronomie française en particulier comme éléments importants du patrimoine et de la culture de l’humanité.
→ Leur site internet

À propos de la  Friche la Belle de Mai :

Née de l'ancienne usine de la Seita, aujourd'hui lieu de création et d'innovation, La Friche la Belle de Mai est à la fois un espace de travail pour ses 70 structures résidentes (400 artistes et producteurs qui y travaillent quotidiennement) et un lieu de diffusion (600 propositions artistiques publiques par an, de l'atelier jeune public aux plus grands festivals).

 Leur site internet

Transports

Métro St Charles, Tramway Longchamp, bus 49 et 56 arrêt Friche la Belle de Mai

Feather events

Sponsored by

  • République Française
  • Institut Français
  • Agence Française de développement
  • Conseil présidentiel pour l'Afrique