photo QTVSK 1.jpg

Que ta volonté soit Kin!

Performance
-

Odéon-Théâtre de l'Europe / Ateliers Berthier
1, rue André-Suarès
75017 Paris
France

Quote

Romancier, dramaturge, plasticien congolais, Sinzo Aanza, 29 ans, connaît comme personne Kinshasa, alias Kin, la violence de ses nuits polyphoniques, zébrées de pannes de courant : « Bruits de voitures qui démarrent ou qui passent, bruits de passants qui discutent et rigolent, bruits de musiques de terrasses kinoises, bruits de gospel kinois, […] bref, toutes sortes de bruits qu'on peut entendre dans une rue de ville, spécialement sur l'avenue de la Libération, ex-24-Novembre, de Kinshasa ! » Dans le chaos urbain qu'il sillonne pour y lire à haute voix ses propres œuvres, Aanza a imaginé une improbable rencontre entre trois êtres parmi 12 millions : Sophie, qui célèbre son amour perdu ; Pilate, l'officier de police qui voudrait la faire circuler ; et Lily, qui va tout faire pour arracher Sophie à son deuil. Le metteur en scène Aristide Tarnagda, lui-même auteur et nouveau directeur du festival Les Récréâtrales à Ouagadougou (Burkina Faso) où le spectacle a été créé, a invité huit comédiens venus de toute l'Afrique, mais aussi de France, à se mettre au service de l'éloquence lyrique d'Aanza, pour faire exister la ville du poète et éprouver « la capacité du rêve à détrousser le monde de sa misère ». Le spectacle, conçu à l'origine pour être joué en plein air, est ici recréé en salle. Il est accueilli dans le cadre de la saison « Africa2020 », manifestation pluridisciplinaire qui met à l'honneur les forces créatrices des 54 États du continent.

Participants : 

Sinzo Aanza
Mise en scène Aristide Tarnagda

avec
Ibrahima Bah
Jeanne Diama
Serge Henry
Ami Akofa Kougbenou
Kader Lassina Toure
Nkuanga Daddy Mboko
Hilaire Nana
Rémi Yaméogo

Cycle de lectures de pièces de théâtre contemporain d’auteurs africains

Samedi 3 juillet de 14h à 17h à l’Odéon-Théâtre de l’Europe - Ateliers Berthier (17e)

  • Entrée libre sur réservation

Cycle de lectures de pièces de théâtre contemporain d’auteurs africains, dirigé par Aristide Tarnagda avec les comédiens de Théâtre Acclamations de Ouagadougou, lectures suivies d’une rencontre avec les auteurs et autrices. (sous réserve)

Deux pièces anglophones
traduites à l’initiative et avec le soutien de la Maison Antoine Vitez

Lectures dirigées par Aristide Tarnagda et les comédiens de sa compagnie Théâtre Acclamations, suivies d’une rencontre avec les auteurs et autrices. (sous réserve)

Room of Lost Names de Sitawa Namwalie (Kenya) – traduction Isabelle Famchon
Apointment with gOD (J’ai rendez-vous avec diEU) d’Asiimwe Deborah Kawe (Ouganda) -traduction Gisèle Joly
Terre ceinte de Mohamed Mbougar Sarr (Sénégal)

en partenariat avec la Maison Antoine Vitez

 

À propos du théâtre de l'Odéon

Construit en 1782, l'Odéon est le premier théâtre monumental de France, et le plus ancien d'Europe à poursuivre aujourd'hui encore ses activités artistiques dans son bâtiment d'origine.

Il devient l'un des 5 théâtres nationaux de France en 1971, puis ensuite Odéon-Théâtre de l'Europe en 1983, à l’initiative de Jack Lang, ministre de la Culture, qui en confie la direction au metteur en scène italien Giorgio Strehler. Sa mission est de présenter à la fois le théâtre européen en langue originale, mais aussi d'inviter de grands metteurs en scène européens à créer des spectacle en langue française. Doté depuis 2002 d'une deuxième salle dans le nord de Paris, les Ateliers Berthier, l'Odéon a pour mission de défendre le théâtre d'art et de création, qu'il vienne d'Europe ou de plus loin.

Il est dirigé depuis 2016 par Stéphane Braunschweig, qui y a aussi fait toute sa place à la jeune génération d'artistes français et internationaux, tel que Caroline Guiela Nguyen, Sylvain Creuzevault, Julien Gosselin,Simon McBurney, Katie Mitchell, Deborah Warner, Ivo van Hove, Christiane Jatahy, Simon Stone, Alexander Zeldin, Anne-Cécile Vandalem, Christophe Honoré, entre autres.

À propos du partenaire africain : Les Récréâtrales (Burkina Faso)

Initié en 2002, le processus des Récréâtrales est un espace panafricain d’écriture, de création, de recherche et de diffusion théâtrales. Il s’articule en trois étapes (recherche formation, création-production et diffusion), et a lieu tous les deux ans, de février à novembre, au Burkina Faso, dans la ville de Ouagadougou. Il réunit plus de 150 artistes, auteurs, metteurs en scène, scénographes et comédiens, autour de résidences artistiques organisées à Gounghin, au sein des cours familiales de Bougsemtenga, un quartier populaire d’importance historique.

-› Site internet

Transports

• Métro ligne 13, ligne 14, RER C Porte de Clichy
• Bus 138,173,54,N15,N51
• Tram ligne T3b Porte de Clichy, Tribunal de Paris

Sponsored by

  • République Française
  • Institut Français
  • Agence Française de développement
  • Conseil présidentiel pour l'Afrique